Les frais de port sont offerts à partir de 120,00 € TTC d'achat.

Récompenses

GUIDE HACHETTE  2017

-          Côtes du Rhône Rouge, Cuvée TRADITION 2015,  2 **

«  Un assemblage traditionnel de grenache (60%), syrah (30%) et mourvèdre pour un très beau classique des Côtes du Rhône et un digne représentant d’un grand millésime. Au premier nez apparaissent d’intenses nuances chocolatées, bientôt relayées par des notes réglissées. En bouche c’est du velours : le vin se montre à la fois ample, soyeux, structuré et long. »

-          Lirac Rouge, Cuvée ELIE 2014, 2**

« Une cuvée créée pour la naissance du fils de Romain, qui emboîtera sans doute un jour le pas du père et du grand-père. Un vin issu du duo syrah-grenache qui ravira les amateurs de vins méridionaux : un nez solaire de fruits rouges et noirs mûrs sur fond de garrigue, une bouche ample, riche, dense et veloutée, dotée de tanins bien présents mais fins et fondus. »

-          Lirac rouge 2014, 1*

« Grenache, syrah et carignan pour la cuvée principale du domaine, qui n’a pas connu le bois. Un vin au caractère affirmé, gourmand et rond, centré sur les fruits rouges et les épices et soutenu par une belle trame tannique. »

GUIDE HACHETTE  2016

-          Côtes du Rhône rouge, Cuvée TRADITION 2014, 2**

« Mi-grenache mi-syrah, cette cuvée Tradition s’ouvre sur d’agréables et originales senteurs de foin séché d’alpage, bientôt relayées à l’aération par une fraîcheur mentholée et des parfums d’iris. Un côté floral qui donne le (bon) tempo aussi en bouche, où le vin se révèle souple et rond, aux tanins fins et soyeux, et joliment réglissé en finale. »

-          Lirac rouge 2013, 1*

«  Un vin de velours. Au nez, de gourmandes et délicates notes chocolatées s’associent à de généreux parfums de fruits macérés (framboise, mûre) et de cerises à l’eau-de-vie. Un côté mon chéri que l’on retrouve dans un palais soyeux, souple et finement tannique. Féminin, dirait d’aucun. A boire plutôt dans sa jeunesse même s’il vieillira bien. »

V&Ta Vins et Terroirs Authentiques, Guides d’achats Hiver n°80 2015-2016

-          Lirac Rouge 2013  3*** 16,5/20

« Superbe robe grenat pourpre au disque encore bleuté, de grand éclat. Profond et mêlant avec réussite les arômes d’épices, baies sauvages (airelles, sureau, mûre) et de léger fumé/toasté, ce bouquet complexe invite à la dégustation. La trame serrée et le volume en bouche révèlent un élevage ambitieux, respectueux du fruit, où les tanins encore ferme mais de grande élégance, enveloppent des saveurs fruitées expressives (cassis) et épicées en finale. Une agréable touche réglissée complète cet ensemble parfaitement vinifié. »

GUIDE HACHETTE  2015

-          Cotes du Rhône  Blanc, cuvée TRADITION 2013, 2**

«  Etabli au pied du sanctuaire Notre-Dame-de-Grâce, à Rochefort du Gard, non loin des anciens marais asséchés par les moines au Moyen-âge, ce domaine … fait preuve d’une grande constance dans la qualité. Ce blanc à forte proportion de grenache (complété de 20% de clairette, de roussane, d’ugni et de viognier) porte beau dans sa robe cristalline. Le nez, subtilement floral évoque à l’un des jurés, inspiré, l’univers printanier de… Laura Ashley. Des sensations prolongées avec force persistance dans un palais toute en finesse, alerte et très frais, bien marqué par la clairette. Et pour ne rien gâcher le rapport qualité-prix est excellent. »

-          Cotes du Rhône villages Rouge 2012, 1*

«  Confidentiel certes, mais très bon. Au nez un fruité mûr à souhait, presque confit. En bouche, beaucoup de souplesse, des tanins fins et une longue finale fruitée et épicée. Gourmand. »

-          Lirac Rouge 2012, 1*

« Une fois encore, le Lirac de la famille Dubois – Jean-Pierre, son épouse Dominique et leur fils Romain – ne déçoit pas. Né d’un assemblage de grenache (50%), de syrah (40%) et de carignan, ce 2012 livre un bouquet enjôleur de fruits noirs confits et de gelée de griotte. On retrouve ce fruité généreux (notes de kirsch), mâtiné de cacao, dans une bouche ample, onctueuse et bien bâtie autour de tanins fermes mais sans dureté. »

GUIDE HACHETTE  2014

-          Côtes du Rhône Rouge, Cuvée TRADITION 2012, 1*

« … Ici un assemblage de grenache (50%), de syrah et de mourvèdre qu’il faut un peu bousculer pour qu’il révèle ses arômes de zan, de fruits cuits et de cuir. En bouche, ce 2012 se montre chaleureux, puissant et long, bâti sur des tanins bien serrés qu’il faudra laisser s’affiner encore deux ou trois ans. On lui réservera alors une daube provençale. »

-          Lirac rouge 2011, 1*

«  Valeur sûre de l’appellation, sa cuvée Marie fut d’ailleurs coup de cœur dans l’édition précédente, … Il propose ici un Lirac né de vieux ceps de soixante et quinze ans, grenache en tête, la syrah, le mourvèdre et le carignan faisant l’appoint. La robe, rouge intense, invite à poursuivre la dégustation. On découvre alors un bouquet naissant à dominante de réglisse relayé, avec des nuances kirschées en complément, par une bouche ample, douce et onctueuse. Une belle expression du grenache et de son terroir de cailloux roulés, qui se révèlera mieux encore après deux ou trois ans de garde. »

GUIDE HACHETTE  2013

-          Lirac Rouge, Cuvée MARIE 2010, 2** COUP DE COEUR

«  Issue d’une parcelle de ceps centenaires implantée à Saint-Laurent -des –Arbres, cette cuvée Marie fait la part belle au grenache et a séjourné douze mois en barrique. Elle se présente dans une robe sombre et dense, tirant vers le noir. Le nez, puissant et chaleureux, évoque le pruneau à l’eau -de –vie, la cerise burlat bien mûre, le sous-bois et le café torréfié. Portée par des tanins soyeux et fondus, la bouche séduit par sa douceur, sa souplesse, sa rondeur et sa longue finale épicée et réglissée. Armée pour une garde de quatre ou cinq ans, cette bouteille fera merveille sur des cailles au foie gras .»

-          Lirac Rouge2010, 1*

« … Lirac chaleureux, kirsché, rafraîchi par une touche mentholée. Sa belle présence tannique laisse entrevoir un bon potentiel de vieillissement. »

-          Côtes du Rhône villages Rouge 2010, 1*

« Ce domaine régulier en qualité propose un 2010 issu de la trilogie grenache-syrah-mourvèdre. Paré d’une robe bordeaux aux reflets cerise, ce vin livre un bouquet friand de fruits rouges mûrs et de réglisse, agrémenté de notes de cuir, structuré avec élégance par des tanins soyeux, enrobé de cassis, de réglisse et de vanille. Il offrira le meilleur de lui-même dans deux ou trois ans sur un rôti de canard aux épices douces. »

GUIDE HACHETTE  2012

-          Lirac Rouge 2009, 2 **

« Dans un proche avenir, le domaine se convertira à l’agriculture biologique promettent les Dubois. En attendant, ils proposent un superbe 2009 qui associe 10% de carignan aux classiques grenache et syrah. Le nez se révèle complexe, entre fruits noirs, épices douces, notes torréfiées et nuances animales. Dans le prolongement du bouquet, porté par des tanins fondus, le palais monte longuement en puissance jusqu’à la finale chaleureuse. Un vin de retour de chasse, à boire à l’automne ou dans un an ou deux. »

-          Côtes du Rhône Rouge 2010, 1*

« Conseillé pour accompagner un plateau de fromages et notamment du picodon, ce jeune côtes du Rhône au nez délicat, sur les fruits noirs et rouges nuancés d’épices ; se montre prometteur. Elaboré à partir de grenache et de syrah, complétés d’une pincée de carignan, il dévoile une bouche ronde et ample, à l’expression aromatique plaisante sans être explosive, et d’une belle persistance. Un ensemble déjà équilibré, prêt à boire. »

GUIDE HACHETTE  2011

-          Côtes du Rhône Rouge 2009

« … Ce domaine propose un 2009 encore fermé mais prometteur. Le nez exhale de discrètes senteurs de petits fruits rouges tandis que la bouche, ronde et déjà agréable, révèle des tanins un peu serrés en finale qui demandent une petite garde d’un an. »

-          Côtes du Rhône Villages Rouge 2007

« N’hésitez pas à emprunter le petit chemin qui mène au caveau de cette exploitation : niché au milieu du vignoble, celui-ci offre une vue imprenable sur le mont Ventoux d’un côté et sur le vieux village de Rochefort de l’autre. Vous y découvrirez ce 2007 au bouquet encore timide, qui laisse néanmoins percer quelques parfums de petits fruits rouges. Ce vin plaît par sa bouche particulièrement structurée : le mourvèdre (30% de l’assemblage) et le carignan ne sont pas étrangés à ce trait de caractère. »

-          Lirac rouge 2008

« … 2008 fut un millésime difficile et ce Lirac n’atteint pas les niveaux des années précédentes. Il n’en demeure pas moins agréable, imprégné d’arômes de kirsch et de cassis, et bien structuré en bouche. A boire des l’automne sur une viande rouge. »

GUIDE HACHETTE  2010

-          Côtes du Rhône villages Rouge 2006, 2**

« … Les trois mois de fût ont légué à ce 2006 sombre  tirant sur le noir un nez puissant torréfié et boisé. Mais le fruit ne s’en laisse pas conter et s’exprime sur des notes de cerises et de mûres compotées. Cette palette se prolonge dans une bouche ronde et opulente, aux tanins soyeux. Les cerises à l’eau -de -vie offrent un final chaleureux. »

-          Lirac Rouge Cuvée MARIE 2007, 2**

« … petits rendements et grande maturité du raisin ont donné ce vin couleur prune, au nez encore timide qui laisse poindre des senteurs de fruits rouges et noirs et de sous-bois. Souple, chaleureuse et soutenue par des tanins fondus, la bouche se montre plus expressive et mêle en toute harmonie la griotte, la mûre, le cassis, le pruneau et le réglisse. Garder une paire d’années et servir sur des brochettes d’agneau ou un pigeon rôti. »

GUIDE HACHETTE  2009

-          Côtes du Rhône Rouge 2007, 2**

«  ... Ce millésime 2007 (grenache à 50%, syrah, carignan, mourvèdre pour le reste) dévoile un nez aux parfums finement mentholés et fruités, agrémentés de réglisse. Ces impressions se retrouvent également en bouche, accompagnées de notes épicées et torréfiées. Du gras, de la structure et des tanins souples composent une bouteille remarquable. »

-          Lirac Rouge Cuvée LES ANCESTRALES 2006, 2**

« La parcelle qui a permis l’élaboration de ce vin a plus de cent ans, d’où son nom. Le grenache y est largement dominant (80%), complété par la syrah et le carignan. De faibles rendements (20hl /ha) ont permis d’obtenir un vin d’une belle concentration. Le nez de cacao et de cerise à l’eau-de-vie, évoquant une célèbre bouchée au chocolat, annonce déjà le gras du palais. Il faudra attendre cette bouteille pour lui permettre de gagner encore en complexité. »

-          Lirac rouge 2006, 1*

«   également très chaleureuse, associe des notes animales, la griotte à l’eau-de-vie, la garrigue et des touches mentholées. … Un domaine qui monte dans l’appellation et dans la vallée du Rhône en général. »

GUIDE HACHETTE  2008

-          Côtes du Rhône  Rouge 2006, 2**

«  … Jean-pierre Dubois a remarquablement maîtrisé le millésime 2006 en assemblant le grenache, la syrah, le cinsault et le carignan. La robe distinguée, de forte intensité, semble annoncer la concentration des fruits rouges et noirs (griotte, assis notamment) nuancés de touche de violette au fil de l’aération. Le dégustateur les retrouve au palais en contrepoint d’une chair ample et ronde, efficacement structurée. Incontestablement du haut de gamme. Pour une garde de deux ou trois ans. »

-          Lirac Rouge Cuvée MARIE 2005, 2**

« … intense à l’œil, ce 2005 associe les fruits noirs (mûre, cassis) à des notes de vanille et de cacao héritées d’un séjour de huit mois en fût. Cette complexité se retrouve dans une bouche construite sur des tanins soyeux. Le bois marque l’attaque, puis le fruit rouge macéré prend le dessus dans la longue finale… »

GUIDE HACHETTE  2007

-          Côtes du Rhône  Rouge 2005, 1*

« … Son côtes du Rhône d’une couleur profonde libère des arômes de fruits rouges et emplit le palais de sa chair structurée, mais souple ».

-          Côtes du Rhône Rouge cuvée bonheur,  1*

GUIDE HACHETTE  2006

-          Côtes du Rhône Rouge 2004

« Une cave de la jolie commune de Rochefort du Gard, à deux pas d’Avignon et de Tavel, qui fait son entrée dans le guide sur la pointe des pieds. La famille Dubois a élaboré un vin rouge friand, tout en souplesse, à la structure fondue et au fruité soutenu. »